L’Organisation Mondiale de la Santé a confié à ACT for Performance le mandat d’évaluation de la mise en œuvre des mesures du programme de lutte antitabac MPOWER dans onze États membres de l’Asie du Sud-Est.

L’Organisation Mondiale de la Santé appuie depuis 2008 les pays membres à mettre en œuvre la  Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac qui a été adoptée en 2003 et qui est entrée en vigueur en 2005. La Convention a été ratifiée jusqu’à maintenant par près de 170 pays. Dans la région du Sud-Est, tous les pays ont signé la convention, sauf l’Indonésie, c’est-à-dire le Bangladesh, le Bhutan, la République Démocratique de Corée, l’Inde, les Maldives, le Myanmar, le Népal, le Sri Lanka, la Thaïlande, et le Timor-Leste. Les mesures du programme de lutte antitabac MPOWER ont été instaurées en 2008 pour aider les pays à appliquer les mesures clés relatives à la réduction de la demande de tabac figurant dans la Convention-cadre et les lignes directrices qui s’y rapportent.

Tous les deux ans, l’OMS présente une évaluation des progrès de la mise en œuvre du programme MPOWER dans le Rapport de l’OMS sur l’épidémie mondiale de tabagisme. La Conférence des Parties, par l’intermédiaire du Secrétariat de la Convention, présente également des rapports périodiques sur la mise en œuvre de la Convention. L’évaluation en cours vise à donner des informations supplémentaires quant aux progrès réalisés après une décennie de mise en œuvre du programme de lutte antitabac MPOWER en Asie du Sud-Est et à examiner le rôle de l’OMS auprès des pays-membres de la région pour l’atteinte des cibles nationales, régionales et globales.

ACT for Performance a déjà travaillé avec l’OMS dans le cadre d’une autre évaluation multi-pays, cette fois en Nutrition (dans 11 pays d’Afrique subsaharienne).